Types de porte-bébé

La combinaison d’octobre et d’automne me fait toujours penser au portage. D’abord, parce que c’est en octobre que nous célébrons la Semaine internationale du portage. Deuxièmement, parce que le temps commence à se rafraîchir et que porter nos bébés avec nous a encore meilleur goût. Troisièmement, parce que Noël approche et que c’est toujours un bon moment pour acheter un nouveau porte-bébé.

Mais laquelle ?
Il y en a tellement que parfois cela semble compliqué. Mais ce n’est pas le cas. Il existe deux types de porte-bébé :

Il existe deux types de porte-bébés : les nappes, qui sont des porte-bébés non structurés et sur lesquels nous devons faire un portage pour recevoir et soutenir le bébé ;
Les sacs à dos, qui sont des porte-bébés structurés qui comprennent des sangles et qui ont déjà des formes définies et qui sont prêts à recevoir le bébé.
Et lequel est le meilleur ?
La réponse est ce cliché de ce qui dépend. Les deux ont des avantages et des inconvénients et chacun d’entre nous doit choisir lequel d’entre nous est, pour vous, le roi des porte-bébés.

Et il y a plusieurs types de chiffons ?
Affirmatif. Si nous préférons un porte-bébé sans cadre, nous avons plusieurs types disponibles, adaptés à différents usages :

Les tissus élastiques sont un morceau de tissu tricoté avec une certaine élasticité. Ils sont particulièrement adaptés aux nouveau-nés,
Des draps tissés, fabriqués par un procédé de tissage, sans élasticité et qui peuvent être utilisés dès la naissance du bébé jusqu’à… son désir d’être porté. Ils sont durables et polyvalents, mais ils nécessitent un certain dévouement pour apprendre les moyens d’arrimage.

Anneaux, tissu non élastique avec anneaux métalliques, qui permet de porter le bébé dans la hanche, dans une position asymétrique et aussi ventre contre ventre pour les petits bébés. Ils sont très pratiques grâce à la rapidité avec laquelle ils peuvent enfiler et enlever le bébé. Ils ne sont pas recommandés pour les longues promenades, car la répartition asymétrique du poids peut créer un inconfort dans la hanche, le dos et la région lombaire.