Méthodes pour faire dormir les enfants

Les enfants adorent les règles. Pour eux, il est très important de savoir que tout se passera toujours selon la même logique et que certains rituels se répètent, inchangés, jour après jour : cela leur permet d’anticiper ce qui va se passer et de se préparer pour le moment. Les enfants sont par définition habituels, conservateurs et n’aiment pas être pris par surprise ou avoir à changer leurs habitudes. Cette théorie générale est extrêmement importante, surtout lorsqu’il s’agit de sommeil et de bonnes habitudes de sommeil, et est souvent à la base des méthodes les plus utilisées pour faire dormir les enfants.

Comment habituer un nourrisson à s’endormir tout seul ?
Le volet et la porte de la chambre peuvent être laissés un peu ouverts pour que pendant la sieste, ils puissent entendre les bruits des activités quotidiennes normales qui se déroulent dans la maison.

Le soir, une heure avant le coucher, toute la maison s’éteint lentement : les bruits sont étouffés, les lumières s’assombrissent et les activités excitantes et agitées font place à des activités de plus en plus calmes. Une heure avant d’aller se coucher, un véritable “rituel de bonne nuit” commence.

La séquence d’actions doit toujours être la même : bain, dîner, sommeil. Après le bain, le bébé reçoit son repas du soir et se promène dans la maison dans les bras de sa mère ou de son père pour dire bonne nuit à tous les objets et lieux qui ont rempli sa journée : peluche nounours de bonne nuit, salle de repas pour bébé, carrés de bonne nuit. Enfin, avec beaucoup de délicatesse et un baiser, il est placé dans son berceau et endormi. La mère peut aussi inventer un petit mantra de bonne nuit “Bonne nuit mon chiot, bonne nuit le trésor de ma maman”. La mère éteint alors la lumière et quitte la pièce.

Le sommeil est important, tant pour l’enfant que pour les parents. Souvent, cependant, l’enfant de quelques semaines a de la difficulté à s’habituer à dormir et met à rude épreuve sa sérénité et celle de ses parents.

Mais quelles sont les erreurs les plus courantes en matière de sommeil qu’il faut éviter ?

Coucher les enfants trop tard le soir : selon les experts, le meilleur moment pour les coucher est entre 19h30 et 21h30, si vous le faites plus tard, il sera de plus en plus difficile de convaincre l’enfant d’aller se coucher volontairement.
De plus, si vous vous couchez tard, vous vous réveillerez tard et ainsi de suite. Souvent, les enfants ne veulent pas dormir parce qu’ils ne veulent pas abandonner tout ce qui est important pour eux : la chambre, les parents, la télévision, le monde. C’est pourquoi il est important que le rituel de la bonne nuit résiste même lorsque l’enfant a 3 ou 4 ans : si une heure avant de s’endormir toute la maison se prépare au repos, si les lumières s’éteignent, les bruits s’estompent, les activités deviennent plus lentes et fades, alors progressivement l’enfant va comprendre que la journée est terminée et que tout est prêt à aller se coucher. L’enfant doit avoir le sentiment que tout son monde va dormir avec lui, que rien d’excitant ne se passera pendant son sommeil. Lui lire une courte histoire avant d’éteindre la lumière est la meilleure façon de l’accompagner doucement pour dormir.

Je mets la télé dans sa chambre. C’est une erreur pour plusieurs raisons : s’il a libre accès à la télévision, il peut décider de l’allumer quand il veut, même la nuit s’il se réveille. Il n’est absolument pas recommandé de regarder la télévision avant d’aller se coucher et il est plus facile d’établir des règles si la télévision n’est pas dans sa chambre, comme s’il s’agissait d’un objet de sa propriété dont il peut disposer librement.
Endors-le dans ses bras. Dans ce cas, les méthodes pour un sommeil calme seraient appliquées à la lettre : si un enfant prend l’habitude de s’endormir dans ses bras, il sera très difficile de le convaincre de s’endormir seul. Le bercer quelques minutes en chuchotant des mots doux et doux pourrait être l’une des étapes de votre rituel très personnel de bonne nuit, mais jamais l’enfant n’aura à s’endormir dans vos bras.