LACETS ET NŒUDS : GUIDE POUR LACETS DE CHAUSSURES.

UN DICTON CÉLÈBRE DIT QUE LA FAÇON LA PLUS FACILE DE COMPRENDRE SI UN HOMME EST BIEN HABILLÉ EST DE REGARDER VERS LE BAS, C’EST-À-DIRE, VERS SES CHAUSSURES.
En plus du fait que les chaussures doivent être impeccablement entretenues, il y a d’autres détails qui affectent le style, comme la façon dont nous avons décidé d’attacher les cordes de nos chaussures.

Une habitude, pensez-vous, mais en réalité, cette simple mise en garde est moins triviale que vous ne le pensez.

Selon une étude mathématique de B Polser, en fait, si pour deux paires de boutonnières il n’y a que 3 façons d’arranger les cordes, pour quatre paires elles montent à 1080 façons alors que pour six paires les combinaisons deviennent 43,200.

Un numéro étonnant qui nous permet de nous amuser et de trouver des façons alternatives et intéressantes de nouer nos chaussures, même les plus classiques.

Mais attention, ce n’est pas une opération à faire à la légère : chaque style de laçage est plus ou moins adapté à un type de chaussure spécifique et a des fonctions et caractéristiques différentes.

Entre les différentes façons d’arranger les ficelles des chaussures et les différentes façons de faire les nœuds, voici quelques conseils de style intéressants :
Disposition des cordes :

Lacets parallèles
Ce type de laçage donne un aspect classique et est parfait pour les chaussures Oxford, et en général pour toutes les chaussures formelles et de cérémonie.
Les lacets sont parallèles entre eux et l’entrelacement des cordes et le nœud de fermeture sont cachés à l’intérieur de la chaussure elle-même.
De plus, ce type de cordes donne non seulement une apparence plus ordonnée aux cordes, mais soulage également la pression sur la partie supérieure de la crête du pied.
Pour un succès optimal, nous recommandons l’utilisation de lacets fins d’au moins 80 cm de longueur.

Autres types de lacets pour chaussures élégantes
En plus du laçage droit aligné que nous venons de mentionner, il existe d’autres façons de fixer les cordes où les lignes et les intersections alternent, créant des grilles inhabituelles mais toujours élégantes qui peuvent être reproduites même sur les modèles de chaussures les plus formels.

Parmi ceux-ci, nous vous proposons :

Type All’Europea, l’un des moyens les plus populaires et traditionnels de fixation des chaussures ;
Le type A Fiocco est le laçage le plus court, utile lorsque les cordes ne sont pas très longues et dans les modèles de chaussures Ghillie Brogues.
Typologie de style romain, montrant une série alternée de lignes et d’intersections avec I et X.
A ne pas sous-estimer, il y a aussi les variantes de nœuds à utiliser, en voici quelques unes

suggestions :
Nœud double mince
Si les cordes semblent toujours s’écailler, le double nœud mince est une alternative efficace et visuellement pas trop invasive. Il est également connu sous le nom de nœud de sécurité et est obtenu en faisant un nœud simple supplémentaire, après les avoir noués à l’aide d’une boutonnière.

Nœud baril ou nautique
Parfait pour le laçage de mocassins, ce nœud s’inspire de l’univers nautique. Dans le monde nautique, on l’appelle “nœud d’arrêt” parce qu’il est fait à l’extrémité de la corde, afin d’éviter que la corde ne glisse hors de la boutonnière.
Sa réalisation est moins complexe qu’on ne le pense et le rendement est optimal : il suffit d’insérer la ficelle dans la boutonnière, de la replier sur elle-même et de commencer à y enrouler la dentelle, jusqu’à créer une sorte de bobine ; sur sa partie supérieure restera une fente qui servira à fixer l’extrémité du cordon.