Après tout, comment choisir un matelas ?

Les matelas que nous connaissons aujourd’hui ont subi de nombreux changements au fil du temps afin de s’adapter au corps humain de la meilleure façon possible. Des monticules endormis des sociétés primitives, des matelas d’eau des Perses aux matelas de paille et de plumes de la Renaissance, beaucoup de choses ont changé.

Aujourd’hui, nous disposons d’une grande variété de modèles, de tailles et de formes de fabrication qui peuvent laisser le consommateur dans le doute lorsqu’il s’agit de choisir le produit idéal. Voici quelques conseils pour apprendre à choisir un matelas !

Tenir compte de la densité du matelas

Cette caractéristique varie selon le poids de la personne qui utilisera le matelas, selon sa résistance. Si le produit n’est pas adapté au poids, il se déformera facilement.

Ensuite, certains points du corps seront mal répartis en position allongée. Cela provoque des tensions et des douleurs au fil du temps. Si le matelas est pour un couple, tenir compte du conjoint de plus grand poids. La densité idéale peut être calculée en fonction de ce facteur et de la taille de la personne.

Dans certains sites de vente de matelas, il est possible de trouver des tables de densité ou même des calculateurs de densité, afin de faciliter le choix et l’achat par le commerce électronique.

Voir lequel est le plus approprié pour la colonne

Un bon matelas ne doit pas être trop mou ou trop dur. Il sera responsable de garder la colonne vertébrale bien alignée et les muscles détendus pendant le sommeil. Un matelas très doux peut plier votre colonne vertébrale, ce qui causera des problèmes de dos.

D’un autre côté, un objet très ferme peut provoquer des tensions et fatiguer vos muscles au lieu de les détendre. De plus, une mauvaise solution de rechange peut causer des douleurs aux articulations, aux hanches et aux épaules.

Comprendre la façon dont vous dormez

Si vous êtes une personne qui bouge beaucoup pendant le sommeil, donnez la préférence aux matelas “rembourrés” plus fermement, mais sans que le matériel ne s’écarte de sa place. Le type de ressort peut fournir cette différence.

Les ressorts ensachés, par exemple, rendent les matelas plus fermes. Si un couple est sur le lit et qu’une seule personne bouge, l’autre personne sentira à peine le mouvement fait.